22/06/2007

Historique du Régiment

Le 112ème REGIMENT D’INFANTERIE DE LIGNE

SOUS LE PREMIER EMPIRE

Historique du Régiment. 

 

En général, sous la  République, le Consulat et l’Empire, les troupes tirées des provinces belges furent réparties indistinctement entre les différents régiments de l’armée française.Un seul conserva cependant, dans sa composition, un caractère national assez tranché pour permettre de le reconnaître entre tous. Ce fut la 112ème demi-brigade, transformée en régiments belges ; elle abonde en actions d’éclats et glorieux faits d’armes. Le 112ème régiment d’Infanterie de Ligne de l’Empire fut créé à BRUXELLES par le Colonel Jean-Baptiste l’Olivier.Un arrêté du 6 avril 1803 consacre sa constitution. Le 112ème était  principalement formé de conscrits et de volontaires tant Flamands que Wallons ou Bruxellois, recrutés dans les neuf départements établis par le régime français, qui correspondaient à peu près à nos neuf provinces historiques. Le premier bataillon quitta la citadelle d’ANVERS en mai 1804, traversa la Belgique et opéra sa jonction à PERONNE, en Picardie, avec le deuxième bataillon. Le troisième bataillon, encore en formation, était resté à BRUXELLES. Dirigé vers les côtes françaises, l’effectif du 112ème fut détaché à bord de bâtiments de guerre pour protéger des incursions anglaises. Désigné pour se rendre en Italie, les bataillons du 112ème parcoururent les plus belles provinces de France. En Italie, le régiment séjourna plus de 16 mois dans l’insalubre forteresse d’ALEXANDRIE, puis reçut l’ordre de se diriger vers la Toscane. Un bataillon du 112ème participa à l’atroce guerre d’Espagne. En 1809, nouvelle coalition contre la France. Le 112ème participe à la campagne et s’y couvre de gloire. Il se distingue particulièrement à VOLANO en culbutant les Autrichiens à trois bataillons contre trois régiments. Peu après le 112ème se distingue à nouveau à TARVIS-en-FRIOUL et retraite générales des autrichiens. Mais la plus belle victoire du 112ème Régiment de ligne fut RAAB où il brisa les charges furieuses de la cavalerie palatine Hongroise. Au pas de charge et prenant à son tour l’offensive,  les tambours battant la chanson populaire de «  viv d’Jean- d’Jean de Nivelles » enfonce l’ennemi et l’anéanti définitivement. Plus tard, le Prince Eugène de BEAUHARNAIS, commandant l’armée d’Italie, arrive sur le champ de bataille. Il y rejoint le 112ème faisant former le carré, il proclame : 

« Braves belges, vous avez dans cette mémorable journée, ajouté un nouvel éclat à la gloire des aigles de l’Empire, désormais, la grande victoire de RAAB figurera en lettres d’or sur votre étendard ! ».

A WAGRAM, le 112ème bivouaqua sur le champ de bataille. Pertes épouvantables. Avant la bataille, le régiment avait été harangué dans l’île de LOBEAU, par l’Empereur NAPOLEON : «  Mes braves du 112ème, ce sera aujourd’hui un jour de gloire pour vous les vainqueurs de RAAB ! ». Enfin le 112ème prit une part glorieuse à la campagne d’Allemagne en 1813, à LUTZEN, BAUTZEN ainsi qu’à GOLDBERG, LEIPZIG, HANAU, ARNHEIM Ce qui restait du Régiment en Italie fut dissous en vertu de l’ordonnance du 12 mai 1814. Mais, beaucoup de ses officiers rengagés firent les cent jours ; le Capitaine d’Otreppe de BOUVETTE présenta à l’Empereur l’Aigle du 112ème qui avait été cachée. Ce fut un épisode héroïque qui se déroula en 1815, sur la route de la Mure, dans les environs de Grenoble. Les campagnes ci-après figurent au palmarès de ce fameux régiment :
  • sur les côtes de l’océan…………………………………1804-1805
  • A l’armée de réserve d’Italie……………………………. 1807
  • Aux armées d’Italie et d’Espagne………………………..1808-1809
  • Aux armées d’Italie et de Catalone………………………1810-1811
  • Aux armées d’Italie……………………………………….1812
  • Au 11ème Corps de la Grande Armée…………………….1813
  • Aux armées de Lyon et d’Italie…………………………..1814
 Les inscriptions de l’Aigle portent les mentions suivantes : 

RAAB              1809

WAGRAM      1809

LUTZEN         1813

BAUTZEN      1813

 Les Colonels Commandants le régiment furent: 
  • L’OLIVIER Jean-Baptiste, ( du 22 décembre 1803 au 25 décembre 1807 ).
  • PENNE Raymond, Baron  ( du 25 décembre 1807 au 6 août 1811 ).
  • BENUZAN Joseph-Jean, ( du 7 septembre 1811 au 1er mai 1813 ).
  • LA BEDOYERE Charles, Comte de ( du 1er mai 1813 au 1er septembre 1814 ).
 

RECONSTITUTION DU REGIMENT.

LA VILLE DE GOSSELIES, LUI SERT D’ECRIN !

Deux personnages sortent du lot principalement en tant qu’acteurs de la reconstitution du régiment, il s’agit de ;

Monsieur Jules HAGON et Monsieur le Vicomte Gérard LE HARDY DE BEAULIEU.

La première sortie du régiment se déroula le 23 juin 1957.

 

La reconstitution du 112ème Régiment d’Infanterie de Ligne datant de 1957, celui-ci va donc commémorer ses 50 printemps en juin 2007, sa ville de garnison depuis 50 années est GOSSELIES, d’ou son appellation «Le 112ème Régiment Belge d’Empire de Gosselies ».

 

Le Régiment est reconstitué sous l’uniforme et l’équipement de l’ordonnance de1812 (Règlement Bardin ).

 

Non seulement le 112ème participe à la Saint-Jean de Gosselies, et aux principales marches de l’Entre-sambre et Meuse ; mais participe aussi à des reconstitutions historiques telles que WATERLOO, IENA, BOULOGNE-SUR-MER et aux fameuses journées Napoléoniennes de LIGNY.

 

Son Président d’Honneur actuel en est ;

Monsieur le Vicomte Louis LE HARDY DE BEAULIEU.

 

 

COMPOSITION DU

 

 

COMITE DIRECTEUR DU 112ème DE LIGNE

 

 

 

 

Franck MICHEL ;

Tambour-Major & Secrétariat

Activités & fabrications équipements.

Contrats & Archives de la Société.

Contacts ;0477/580826

 

Francis PAQUET ;

Sergent des Grenadier & Trésorerie

Activités & fabrications équipements.

Contrats.

Contacts ; 071/354773

 

Fabio CAVALLO ;

Fifre & Tambour

Responsable des Musiciens,

Responsable des organisations festives,

soupers dansants & activités diverses.

Contrats.

Contacts ; 0478/599693

 

Frédéric GUIGNET ;

Capitaine de la compagnie des Grenadiers.

Commissaire de guerre  ( Intendance )

Activités de reconstitutions historique

Documentaliste & fabrications équipements.

Contrats.

Contacts ; 0475/500124

 

Daniel BIERNAUX ;

Colonel, Porte-parole et relations publiques.

Fabrications équipements.

Historique du Véritable régiment.

Contrats.

Contacts ; 0474/306049

112ème régiment

d’Infanterie de Ligne

1812 - 1814

 

 

 

 

COMPOSITION

DE  L’ETAT – MAJOR

________________________________

 

Daniel BIERNAUX ; Colonel & Relations Publiques

Franck MICHEL ; Tambour-Major & Secrétaire

Fabio CAVALLO ; Tambour & Fifre

Francis PAQUET ; Sergent des Grenadier & Trésorier

Frédéric GUIGNET ; Capitaine des Grenadiers

Alain MACHELART ; Capitaine des Fusiliers

Claude MANIET ; Sergent des Voltigeurs

Pascal DELANDE ; 2ème Esponton Porte-Aigle

Grégory GOLINVAL ; Sapeur tête de colonne

 

 

 HORS ETAT-MAJOR

Guy SCHRUSE ; 1er Esponton Porte-Aigle

Jean-Yves TRIGAUX ; Caporal Sapeur tête de Colonne

 

 

 

09:44 Écrit par Michel.M dans Général | Lien permanent | Commentaires (46) |  Facebook |